SantéSociété

Covid et chaleur: pas facile mais il faut se protéger!

Covid et canicule, un cocktail pas évident à supporter. Le respect des mesures barrières et en particulier le port du masque en ces temps où l’air se fait rare n’est pas facile. Il ne faut cependant pas baisser la garde, car, contrairement à ce que tous avions pensé lors de la première vague, la chaleur ne nous met pas forcément à l’abri du nouveau coronavirus.

Suffocation, transpiration, gêne… les arguments sont nombreux pour « tomber le masque » anti-covid. Son port, recommandé lors des échanges interpersonnels en présentiel, n’est pas du tout apprécié par de nombreux maliens. Tous les moyens sont bons pour l’éviter. Certains peuvent aider, comme le port du turban (dont la manipulation est problématique) , d’autres comme tourner la tête (oui oui, certains le font) ne sont guère efficaces. Il faut rappeler que pour se projeter des projections de flux lors des discussions ou avec une personne qui tousse ou éternue, toutes les personnes présentes doivent porter leur masque.

Changer de masque dès qu’il est mouillé

Il est vrai, qu’avec nos minima à 35° aux alentours de midi, garder le masque n’est pas facile. De plus, la transpiration peut produire de l’humidité et cela peut réduire l’efficacité des masques de protection. S’il à été prouvé que le virus est faible dans la chaleur, il est à noter que l’humidité peut favoriser la propagation de la covid 19.  En effet, avec les températures élevées que nous subissons, il y a une hausse du nombre de gouttelette éjectées par la bouche ou par le nez. Alors en quelque minute, notre masque peut se retrouver totalement mouillé. Lorsque les fibres du masque sont mouillées, il fonctionne moins bien et laisse passer le virus qui toutefois est plus petits que les fibres. Il faut donc remplacer régulièrement le masque une fois mouillé.

Pour le choix du masque: n’oubliez pas: privilégiez les matériaux les plus respirables possible sans compromettre l’efficacité de la filtration pour réduire la température et le taux d’humidité dans l’air à l’intérieur du masque. Dans le cas des masques en tissu, l’association française de normalisation affirme «  que le masque doit être lavé chaque fois qu’il est souillé ou mouillé »  il est recommandé ainsi de favoriser la respiration par le nez la bouche fermée lors du port de masque. Car cela génère moins de chaleur et d’humidité qui seront retenues dans le masque.

Avoir plusieurs masques de rechange est fortement recommandé en cette période de chaleur. Pour éviter que la transpiration n’humidifie votre masque, vous pouvez vous essuyer le visage après vous êtes préalablement désinfecté les mains avec un mouchoir que vous jetterez par la suite. Il est recommandé de privilégier les masques chirurgicaux en papier en période de chaleur que les masques en tissu. Cela vous permettra de respecter dans le masque.

Mariam SANOGO

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page