Business & EntrepreneuriatEconomie

Abdoulaye Diakité : M « Mécatronique » du Mali

A 33 ans, il est le fondateur et directeur excécutif de la société Diakite Robotics. Son ambition est de rendre accessible au marché malien des technologies encore peu connues et utilisées.  Apporter et démocratiser l’innovation sur sa terre natale, tel est le leitmotiv du jeune chef d’entreprise.

Quel est votre parcours ?

Je suis expert en systèmes mécatroniques, titulaire d’un bachelor en sciences de l’informatique de l’Université d’East London et d’un master en système mécatronique de l’Université de Kingston, tous deux avec mention mérite.J’ai débuté ma carrière professionnelle en tant qu’assistant informaticien à Voice Communication SARL Bamako. A la fin de mes études à Londres, j’ai créé la première société de robotique au Mali, Diakite Robotics. J’y exerce la double fonction de manager et ingénieur en systèmes mécatroniques depuis sa création en 2014.

Pourquoi être rentré au Mali alors que vous auriez pu faire carrière ailleurs ?

Tout d’abord le Mali parce que je suis Malien. Le Mali parce que c’est ce pays qui m’a vu naître, grandir, ce pays qui m’a élevé. J’ai investi dans mon pays natal pour être prêt des miens. J’ai aussi  décidé de rentrer au Mali pour investir dans le but d’être parmi les pionniers ou bâtisseurs de ce pays en ayant pour objectif la vulgarisation de la mécatronique au Mali mais aussi dans toute l’Afrique. L’Europe a déjà  atteint sa vitesse de croisière. Il est temps que les Africains comprennent qu’il faut revenir pour participer a la construction de notre cher patrie.

Quelles sont les grandes réalisations de Diakité Robotics

Notre objectif est de proposer une prestation globale autour de la mécatronique en offrant à nos clients des solutions d’innovation et de développement hors pair. Forte de ses compétences dans le domaine, la Société a su, à travers les années, gagner la confiance de grandes entreprises utilisant et/ou mettant en œuvre des équipements de fabrication mécatronique. Notre expertise en tant que bureau d’études nous permet de concevoir et de fabriquer des pièces de rechanges à partir de plan 2D ou de scan, mais aussi de proposer des solutions domotiques, depuis la conception, jusqu’à leur mise en place. Nous travaillons sur la 1ère main bionique au Mali et avons réalisé, entre autres, dans le cadre de la lutte contre le COVID, une solution de désinfection sous forme de portique.

D. FAKA

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page